Archives mensuelles : septembre 2014

Sondage

Massage de bien-être : Votre expérience nous parle !

Vous :

Prénom : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ __Nom : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _        Téléphone : _ _ _ _ _ _ _ _ _  _

Votre praticien, praticienne de Massage Bien-être (facultatif) : _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Nombre de séances données par ce praticien (environ) : _ _ _

Époque : Ο Actuellement        Ο Il y a quelques mois                       Ο Plus d’1 an

Vos impressions :

Pouvez-vous décrire les sensations, impressions, vécues pendant la (les) séance ?

Et pendant les heures qui ont suivi, ou les heures qui suivent en général ?

A l ‘époque (ou actuellement) veniez-vous juste pour vous détendre et vous sentir bien ou viviez-vous un stress particulier, plus ou moins ancien que vous souhaitiez soulager ? Dans ce cas pouvez-vous décrire votre situation et vos attentes ?

A plus long terme, avez-vous remarqué des transformations dans votre vie physique, affective, relationnelle ou autres ? Dites tout ce que vous avez perçu ou que vous percevez maintenant avec le recul.

 

[Merci de prendre le temps de trouver les mots justes, ceux qui vous appartiennent et de les laisser former un texte qui vous ressemble… Prenez toute la place nécessaire. 

 

Vous pouvez aussi pour plus de commodité taper votre témoignage et le transmettre au Centre Elzéard

Sérénité
Sérénité

Questions :

Pensez-vous que vous auriez pu recevoir ce type de séance par un kinésithérapeute ? (non formé au massage bien-être) Ο Oui – Ο Non  Par une esthéticienne  Ο Oui – Ο Non.

Avez-vous déjà consulté un kinésithérapeute ? Ο Oui – Ο Non.

Pour vous, peut-il y avoir confusion entre la profession de kinésithérapeute et celle de praticien en massage bien-être ? Ο Oui – Ο Non

Iriez-vous consulter un kinésithérapeute pour recevoir un massage de bien-être ?Ο Oui – Ο Non

Vous adresseriez-vous à un praticien bien-être pour résoudre un problème médical ? Ο Oui Ο Non

Commentaire :

 

 

 

 

 

Important :

J’accepte que mon témoignage soit transmis ou diffusé avec mon prénom et ma ville Ο

Je préfère rester anonyme Ο- Je ne souhaite pas que mon témoignage soit diffusé Ο

Facultatif :

Adresse :                                                                                                          Profession :

e-mail :

Questionnaire à nous retourner 

 

 

Supervisions

Supervisions (échanges sur la relation au client) pour les praticiens en Sensitive Gestalt Massage® (S.G.M.) et en Massage Bien-Être (M.B.E.)

Les supervisions avec la formatrice et une thérapeute, en fin de formation, sont des séances pendant lesquelles les stagiaires en fin de cycle et les praticiens présentent, par la pratique et des jeux de rôle, leur niveau de compréhension et d’intégration de l’ensemble de la formation afin de rentrer davantage dans la pratique de massage bien-être avec le client.

Que vous permettra ce module de supervision ?

*de rencontrer d’autres praticiens en massage avec diverses expériences et d’échanger sur votre pratique dans laquelle vous pouvez parfois vous sentir isolé, limité, bloqué après avoir suivi votre formation et même après plusieurs années de pratique;

* de poursuivre un travail personnel pour pouvoir accompagner au mieux les personnes vivant des situations parfois difficiles et destabilisantes;

* d’entrer en relation nouvelle à vous-même par l’observation de vos sensations, de vos émotions;

* d’acquérir des outils complémentaires et de renforcer une pratique dans laquelle vous serez vous-même accompagné;

* de développer votre créativité dans le lâcher-prise et le non-jugement, vos qualités relationnelles, d’empathie, d’écoute et de respect vis-à-vis de vous-même et de l’autre.

Qu’est-ce le S.G.M. et que peut-il apporter aux praticiens lors des supervisions ?

Le S.G.M. est ouverture à soi et aux autres et ainsi, éveil à la vie. C’est pourquoi, l’un de nos objectifs principaux est la qualité de la relation à l’autre par le toucher, la confiance et la parole. Et grâce à ce toucher juste, une écoute et une communication profonde de soi et de l’autre vont favoriser une meilleure connaissance de soi, un oser-être, une évolution personnelle et relationnelle et permettre un réel savoir-devenir vers l’autonomie et la responsabilisation. C’est pourquoi le travail de supervision où des études de cas pourront être abordées pour l’évaluation continue de connaissances pratiques et théoriques et du vécu sur la pratique afin de progresser dans le professionnalisme.

Quel sera le contenu des supervisions ?

Des animations avec « jeux de rôle », des questions techniques avec démonstrations pratiques, des discussions sur différents thèmes : l’attitude juste, l’intention juste, la parole juste et des étude de cas afin de « mieux comprendre pour entendre » et ainsi mieux exercer la pratique  en Sensitive Gestalt Massage®

 Avec quels superviseurs ?

Christine Salvador, somatothérapeute et thérapeute praticienne en S.G.M.

et Véronique Desseaux, somatothérapeute, formatrice et praticienne en S.G.M.

A quelle adresse ? au Centre Elzéard ou chez Christine Salvador à Goult

Quand ces supervisions ? de 10 à 16 h en groupe : 2 octobre 2015 et 6 novembre 2015

Prix de la journée : 100 €

 

 

 

 

Le SGM version femme enceinte

Article 2 

écrit  par Raoul Bécart dans les années 80 

pour définir le sigle S.G.M. (Sensitive Gestalt Massage®) de façon plus détaillée.

1. Le terme de Sensitive dans le-sgm-version-femme-enceinte

« Le S.G.M., en effet, promeut l’éveil sensoriel du corps brimé par la culture du non-toucher. Son but est la résurrection des zones mortes du schéma corporel, de la sensibilité totale et non limitative de toute la peau. On a trop oublié que cet organe était primordial dans l’élaboration, l’achèvement et l’épanouissement de la personnalité.

Les spécialistes évoqueront ici les travaux de Wallon, de Bowlby, d’Harlow, de Serge Leclaire, d’Ashley Montaigu dont il faut relire le beau livre « La peau et le toucher (Ed. du Soleil) dans lequel il écrit « la stimulation tactile est une sensation fondamentalement nécessaire pour le développement du comportement harmonieux d’un individu. La carence en stimulation tactile pendant la petite enfance aboutit à une incapacité grave à établir des relations et un contact avec les autres. Procurer à un individu même adulte, ce dont il a besoin pour le rassurer, et lui donner la conviction qu’il est désiré, qu’il existe, le réinsère dans un canevas de valeurs avec les autres et le rend ainsi, plus solide.
La perception par le « toucher » a une résonnance profonde en nous ».

Le S.G.M. replonge dans le « bain de caresses » nécessaire à la reconnaissance de soi, à la relation-communication, à l’état OK, pour se référer à un des thèmes de l’analyse transactionnelle (AT).

Il est évident que pour la future maman, dont le capital « caresses » est, comme la plupart d’entre nous dans notre culture, déficitaire, c’est l’occasion de provoquer les « recharges nécessaires » qui lui permettront, en sachant accepter qu’on lui procure ces « contacts », ces caresses tactiles, de savoir, à son tour, « donner » l’équivalent à son enfant lorsqu’il sera là. Et même déjà, à travers son corps, comme les travaux de Ch. Baudoin l’ont montré, son bébé reçoit les caresses médiatisées par sa peau, son utérus, son système moteur sensoriel et son affectivité en gardant mémoire.

Le S.G.M. répare d’une certaine manière, quand c’est le cas, les ratés de l’ancrage corps-esprit et gomme les tendances dissociatives, le sentiment de morcellement (Ronald Laing, Esterson).

Dans le cas de la femme enceinte, outre les petites zones de soi qu’elle veut oublier dans sa vie courante, deux cas de dissociation peuvent se produire schématiquement :

– soit, la future mère n’est plus que douleurs, malaises, sensibilité du dos, des épaules, de la colonne vertébrale, mauvaise circulation aux extrémités froides et enflées, etc. La future mère est dolente, ne pense qu’à cela, chasse de son esprit ce ventre mal fichu qui grossit, gêne, prend des vergetures….

– soit, elle n’est plus qu’un « ventre » obnubilée par lui, nombrilisée ; on l’ausculte, on le palpe, on s’inquiète, le reste ne compte plus : elle parcourt sa grossesse, héroïque ou abattue, portant son encombrement ventral comme un Graal mystique ou un pesant fardeau qui lui fait oublié tout le reste.

Le S.G.M. opère donc la réunification nécessaire. De plus, il donne de la chaleur, de l’énergie, du plaisir. Il apprend à recevoir comme à donner et introduit à la sensation intériorisée de décrispation, la détente et une relaxation profonde qui sont des auxiliaires précieux de l’accouchement contrôlé et maîtrisé.

2. Le terme de Gestalt dans le-sgm-version-femme-enceinte

Le mot Gestalt signifie « forme » et se réfère à une théorie psychologique dont le principale est le suivant : chacun de nous, à partir de quelques éléments dispersés, a automatiquement tendance à vouloir les regrouper pour en faire une forme totalisante, un tout achevé qui s’inspire de nos besoins actuels non satisfaits. L’illustration classique est l’image de Zurflu dans laquelle on découvre soit une séduisante jeune femme, soit une femme âgée inspirant la méfiance, du type « sorcière ».

Dans la théorie de Perls, ce principe d’origine, bien qu’ayant beaucoup évolué, se retrouve…

Quelle est son application au S.G.M .?

On peut dire d’abord que le S.G.M. est un outil privilégié pour la connexion d’expériences passées avec nos émotions refoulées afin de les revivre, libératoires, dans « l’ici et maintenant », pour les dépasser, en particulier en récupérant les parties du corps niées ou qui restent muettes. Il permet de reconquérir son espace corporel complet. C’est là un de ses aspects totalisateur non négligeable au cours de la grossesse…. Il permet à la femme enceinte de suivre son corps dans son expansion, sans négliger le « corps d’avant » et en préparant le « corps d’après ».

Ainsi, grâce au S.G.M., retrouve-t-on littéralement « la forme » et le rayonnement complet de l’énergie stimulée par le massage car sentiments, émotions et contacts cutanéo-tactiles se réverbèrent les uns sur les autres et dynamisent notre vitalité.

Les circuits d’accès au registre vago-sympathique sont ouverts et nous réinvestissons en douceur notre domaine interne énergétique. La douce alternance « régression-intégration », tel que recevoir des soins comme un « petit enfant » et accepter de faire de ce corps étranger qui se développe chez la femme gestante, « son enfant », agit quasiment à notre insu pour balayer les dettes du passé, pour fermer les « boucles » de nos besoins en stimulations. Ici, les gestalts se forment et nous voilà davantage prêts à nous accepter nous-mêmes, débloqués, relaxés, sans frayeur qui couve. Nous voilà au contact immédiat de nous-mêmes et des autres, sans anxiété, détendus, sans parasitages. Le S.G.M. est gestaltiste, donne la plénitude, parce qu’il intègre dans le flux global des sensations-émotions la réalité essentielle du moment, l’enfant de demain qui se construit aujourd’hui.
Il est en outre totalisateur parce qu’il prend en compte la totalité de la vie : la période de la grossesse, de l’enfance, les relations entre amis, entre partenaires, le souci commun du bébé.

3. Le terme de Massage dans le-sgm-version-femme-enceinte

Naturellement, pour que la relaxation, la « ressensibilisation », l’intégration corporelle, la régression-dépassement, la « pleine forme » puissent être une réalité, il faut une technique efficace et sûre, une éducation de la communication par le toucher, un affinement de la sensibilité relationnelle : c’est ce qu’apporte le S.G.M. (aux professionnels du massage inclusivement) par son aspect holistique.

Quand on parle, à propos du S.G.M., de « masseur » ou de « massé » on se réfère dans l’échange, à des « rôles » alternés qui n’ont rien à voir avec une activité statutaire et paramédicale car celle-ci concerne un titre professionnel bien défini comme par exemple le kinésithérapeute. Avec le S.G.M., les onctions pratiquées relèvent du domaine où tout un chacun, par la médiation universelle du toucher, peut devenir le « bon samaritain » de la vie quotidienne. C’est soit le père ou la mère pour l’enfant, le mari pour l’épouse et inversement, l’ami ou l’amie, le kinésithérapeute, etc. Il n’est besoin que d’attention, d’un peu de pratique, de beaucoup de présence à l’autre, à partir d’informations élémentaires acquises pendant un stage de formation individuelle.

S’ajoutent à tous ces effets bénéfiques ceux qu’on peut attendre de l’application du S.G.M. à ce qu’on appelle de plus en plus le massage esthétique californien ou modelage du corps, vergeture, etc. Mais ceci est une autre histoire qui bien sûr ne doit pas laisser indifférente une future maman qui se fait quelques soucis pour sa « beauté ». En ce domaine encore elle est gagnante« .

Frais de participation aux stages

Les frais de participation aux stages à Mérindol ainsi que les stages animés par des intervenants extérieurs à Montpellier, tels que l’Anatomie et la Psychopathologie comprennent l’assurance, les frais de dossier, les charges incombant à l’Association, l’enseignement et les supports pédagogiques,  hormis les frais pour la certification et les assistanats.

  • Adhésion annuelle à l’Association : 30 €
  • Initiation (16h) : 230 €
  • Niveau 1 (44h) : 630 €
  • Niveau 2 (54h) : 770 €
  • Niveau 3 (54h) : 770 €
  • Révision niv.1 ou niv.2 ou niv.3 ou prénatal : 200 €
  • Anatomie : 260 € /module
  • Psycho : 300 €
  • Massage pré-natal : 340 €
  • Massage position assise : Sit-Up : 290 €
  • Révision Massage position assise : Sit-Up : 150 €
  • Supervisions : 100 € la journée 

A compter de la réception du contrat signé entre le stagiaire et l’Association Elzéard (Articles L.6353-3 à 7 du code du travail) le stagiaire peut se rétracter par lettre recommandée avec avis de réception dans un délai de dix jours, et en cas de désistement moins de 15 jours avant le début du stage,les arrhes des 30% sont encaissés et retenus pour une autre période de l’année en cours. Le solde est payable le premier jour du stage et tout stage commencé est dû intégralement.

Après confirmation de l’inscription du participant, une fiche avec plan d’accès lui sera envoyée.

Pour les chômeurs inscrits au « Pôle emploi », les frais de stage sont réduits de 20 % au vue de l’attestation. Un étalement de paiement est possible en cas de difficultés financières.

Dans le cadre de Conventions, de contrats de formation professionnelle, la participation est augmentée de 40 % si le stagiaire est pris en charge par un organisme départemental, régional ou autres ou par l’employeur. En application de l’article L.6352-12 du code du travai, l’Association Elzéard est « enregistrée sous le numéro 11 75 53843 75. Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l’Etat »

Le nombre de places est limité à 6 stagiaires par session. Le Centre Elzéard se réserve le droit d’annuler des stages ou de réduire les heures de formation quand 2 ou 3 stagiaires seulement sont inscrits.

Critères de sélection

Quels sont les critères de sélection avant l’inscription à la formation en Sensitive Gestalt Massage® (S.G.M.) ?  

Le Centre Elzéard demande un dossier complet à renvoyer à l’Association 15 à 30 jours avant le début du stage choisi avec les pièces suivantes :

  1. le contrat joint en deux exemplaires pour l’inscription à la formation
  2.  un curriculum vitæ avec une photographie récente
  3. une lettre de motivation de une  page,
  4. un chèque d’arrhes correspondant à 30% du prix du stage de formation choisi,
  5. et un chèque pour l’adhésion d’une année à l’Association de 30 €, tous deux libellés à l’ordre de l’Association Elzéard.

L’inscription au stage d’initiation est essentielle pour acquérir les bases du Sensitive Gestalt Massage® (S.G.M.).

Pour tous les autres stages, les pièces 2 et 3 ne sont plus nécessaires.

Dès réception de ce dossier, les deux formulaires du contrat seront signés par la formatrice et un exemplaire sera renvoyé au stagiaire pour confirmation. Un rendez-vous pourra être pris pour recevoir le futur stagiaire au Centre Elzéard afin de répondre à toutes questions complémentaires sur la formation, d’évaluer éventuellement son cursus massage antérieur, d’établir les conditions de financement de sa formation et de lui proposer une séance découverte de Sensitive Gestalt Massage®  par la formatrice.

Lieu de formation : 

à l’Organisme de Formation Professionnelle Aggéé FFMBE, Association ELZEARD dans le Luberon depuis 1991

Responsable et enseignante de la formation : Véronique Desseaux

 

Psychopathologie

Psychologie du toucher et psychopathologies (16h) 

par Cathy Guttin

Des cours théoriques de psychothérapie humaniste et de psychopathologies permettent d’aborder ces 6 points essentiels pour mieux comprendre la relation entre les stimulations du corps et du psychisme ressenties au cours d’une séance de Sensitive Gestalt Massage®

1/ Relation entre les stimulations du corps et le psychisme : transfert et contre-transfert, émotions, sexualité, déontologie, entretiens verbaux et déroulement des séances

2/ Le Courant Humaniste : influence et conséquences de la pensée existentialiste / les thérapies psycho corporelles / la Gestalt : théorie du self en Gestalt, Le cycle contact, les résistances et défenses, la rupture dans le processus.

3/ Théorie de la Psychanalyse : concepts apportés par Freud et pathologies vues par les psychanalistes

4/ les psychopathologies : selon le Guelfi et selon le DSMIV

6/ les types de personnalité selon les thérapies corporelles

Calendrier de psycho sur 2 jours à Montpellier (16h) : 260 €
  • à programmer

Historique du S.G.M.

Le Sensitive Gestalt Massage® (S.G.M.)

Le Sensitive Gestalt Massage® (S.G.M.) a été conçu à la fin des années 60 par Margaret Elke (†) de San Francisco qui séjourna à l’Institut d’Esalen auprès de Fritz Perls, le père de la Gestalt thérapie*(voir les Notions de Gestalt-thérapie). A partir de 1972, Margaret a enseigné le massage californien dans son Ecole de Massage Institute of California jusqu’en 1983.

Margaret Elke a greffé, sur l’héritage suédois et ayurvédique, ses propres enrichissements par un travail de synthèse venu des Japonais, des Amérindiens et autres. Margaret a enseigné en Europe à partir de 1974 le massage sous l’appellation de Massage Californien jusqu’en 1979. A cette date et d’un commun accord avec Raoul Bécart et Ulla Bandelow le nom a été remplacé par Sensitive Gestalt Massage® en anglais pour être ensuite déposé par Raoul Bécart et Ulla Bandelow le 12 novembre 1991 à l’I.N.P.I. sous le numéro 318 547, pour les classes 16, 41, 42).  Ce nom sert de support à la diffusion de ce massage en France pour traduire des techniques étrangères en français et en Belgique, Espagne, Autriche, Italie, Suisse, Allemagne…où il est pratiqué et enseigné. Ce massage ne s’apparente à aucune pratique médicale, ni para-médicale occidentale. Son utilisation est strictement réservée aux praticiens et enseignants certifiés ayant pris un engagement déontologique en signant la Charte du SGM. Cette approche, pratiquée dans le respect de la personne, n’a donc ni visée médicale, ni érotique. Ulla Bandelow, responsable de la Commission de gestion tripartite basée sur trois pays (France, Espagne et Autriche) est la seule personne habilitée à délivrer au niveau européen la Certification finale de praticien (ne) en Sensitive Gestalt Massage® et dont l’obtention permet d’adhérer à la Fédération Française de Somato-psychothérapie et Somatothérapie (F.F.2S.).

Formateurs et praticiens S.G.M. à Triel/Seine
Formateurs et praticiens S.G.M. à Triel/Seine

Contenu de la formation en SGM

L’Organisme de Formation Elzéard propose un programme sur 2 à 3 ans (300 heures environ, assistanats compris) en vue de la certification de Praticien (ne) en Sensitive Gestalt Massage® (S.G.M.) et la formation de praticien en « massage Bien-être » sur 2 ans (200 heures environ, assistanats compris).

Le S.G.M. a la puissance de s’adapter selon l’intuition et la créativité de chacun pour conjuguer à la fois l’approche globalisante, unifiante, énergétique pour le bien-être, l’autonomie et l’harmonie corps-esprit.

Contenu de la formation en SGM

élaboré dans un esprit « Gestaltiste » et se compose :

  • d’une initiation avec la découverte de ce massage sécurisant et harmonieux ;
  • de 3 niveaux progressifs pour que le massage devienne dans sa fluidité une danse, une chorégraphie et une symphonie grâce à une pratique assidue ;
  • d’une formation en Anatomie-Neurophysiologie et
  • d’une initiation en Psychologie du toucher-psychopathologies et Gestalt

Contenu de la formation en SGM

optionnelle

Deux autres formations certifiantes en option s’ajoutent :

  • le Massage latéral et pré-postnatal qui s’adresse à toute personne où la position ventrale est inconfortable et en particulier pour l’accompagnement de la future maman
  • le Massage en position assise (Sit Up) : méthode de Margaret Elke.

Toute la formation s’effectue au Centre Elzéard.

En début de journée, des exercices de conscience corporelle  sont proposés en pleine nature pour retrouver la forme au quotidien.

En fin de journée, les stagiaires sont invités à un temps de paroles appelé « Feedback »  pour une écoute et une communication avec soi-même et le groupe.